L'ASSOCIATION

L’atelier Juxtapoz œuvre pour la promotion des cultures urbaines. Spécialisée dans les arts visuels, elle est aujourd’hui une référence, notamment à Marseille, en projet d’art contemporain urbain. L’activité de l’association s'articule en trois principaux pôles.

L'atelier Juxtapoz occupe des bâtiments inoccupés et les transforme en véritable lieux de création, de production et de diffusion artistique. En louant ses espaces à moindre coût et en créant une interaction entre ces artistes et artisans, elle pallie notamment au manque d’ateliers d'artistes à Marseille. L’atelier Juxtapoz assure l’entière gestion du lieu qu'elle occupe et souhaite pérenniser cette action en renforçant son implication par le développement constant du projet de cité d’artistes. L’association gère actuellement 1000 m2 de pépinière artistique. 

La mise en place et la coordination d’évènements artistiques et culturels (expositions, fresques, ateliers graffiti, festivals, etc.). L’association s’est notamment démarquée récemment en proposant l’exposition Aux Tableaux ! Réunissant plus de 43000 visiteurs sur un parcours artistique de 2500 m2 dans l'ancienne école Saint Thomas d'Aquin, elle a proposé un évènement ambitieux à Marseille, de juin à octobre 2015.

 

La coordination de projets d’éducation artistique. Des ateliers (graffiti, origami etc.) animés par des artistes confirmés, qui permettent de s’initier à différents médiums d’expression mais aussi de se familiariser avec une démarche artistique.

LES CHIFFRES CLÉS

4
3
40
60
32
43 000
32 000
8 000

L'HISTOIRE DE JUXTAPOZ

2009

Karine Terlizzi, aujourd’hui directrice de l’association, fonde Juxtapoz. 

 

2010

L'association monte son premier projet d'atelier Juxtapoz dans un ancien garage de 100 m2 situé en plein cœur de Marseille. Le lieu fermé depuis 15 ans, est totalement réhabilité et se divise en plusieurs espaces alliant bureaux, ateliers d'artistes et espace d'exposition. L'ancien garage prend alors la forme d'un lieu de création, de production et de diffusion.

2012

Juxtapoz met en place le projet « Le MUR-Marseille ». Véritable galerie à ciel ouvert situé à l'angle de la rue Crudère et du Cours Julien. En cinq ans ce mur de 3 mètres par 5 a accueilli les œuvres éphémères de plus d'une vingtaine d'artistes aux modes d'intervention libres et multiples (collage, pochoir, etc).

2014

L'association Juxtapoz déménage et reprend un ancien local informatique Boulevard Longchamp. Elle le transforme à nouveau en un lieu partagé entre un espace de création investi par une dizaine d'artistes et une galerie d'exposition de 70 m2. 

 

2015

Juxtapoz s'installe dans l'ancienne école Saint-Thomas d'Aquin, un lieu voué à la réhabilitation dans lequel l'association organise sa première grande exposition « Aux Tableaux ! ». Le projet présente le travail de 40 artistes ayant totalement ré-investit les anciennes salles de classes sur plus de 2 500 m2 d'exposition collective. L'événement est un succès et attire plus de 43 000 visiteurs faisant de l'atelier Juxtapoz une référence dans l'art urbain à Marseille.

 

2017

Forte de sa précédente exposition « Aux Tableaux ! », l'association s'est vue confier par la ville de Marseille l'occupation temporaire de l'ancien couvent Levat et de ses jardins. Sur cet incroyable espace de 1,7 hectare, l'association s'occupe du gardiennage, de la sécurité, de l'entretien des lieux et assume l'intégralité des charges et assurances liées au bâtiment et à son activité. En contrepartie de ces engagements, l'association met en place son projet de « Cité d'Artistes ». Un lieu éco-responsable au tarif modéré réunissant des artistes, des artisans et des indépendants. 

 

2018

Le couvent accueille l'exposition « Emancipation » qui attire plus de 30 000 visiteurs et signe le deuxième grand succès de Juxtapoz dans l'organisation d'événements artistiques et culturels.

 

2019

L'Atelier Juxtapoz a bien grandi. Aujourd'hui 4 salariés et des indépendants font vivre les différents projets de l'association qui se concentre cette année sur le couvent comme lieu de vie. De mai à septembre, les jardins seront ouverts du mercredi au dimanche et accueilleront une programmation entièrement gratuite chaque vendredi soir et un week-end sur 2.